Quelle assurance emprunteur avec un regroupement de crédit ?

Je regroupe mes crédits > Guide du rachat de crédit > Quelle assurance emprunteur avec un regroupement de crédit ?

Prendre l’option regroupement de crédit, c’est s’autoriser des conditions de remboursement plus souples. Il n’en faut pas pour autant minimiser le volet « assurances » inhérent à toute procédure de prêt. L’assurance rachat de crédit est justement adaptée à votre nouveau régime d’emprunteur.

Pourquoi une assurance, à qui s’adresser ?

Faire racheter ses crédits et profiter de mensualités moins conséquentes ou de temps de remboursement plus long ne prémunit pas d’éventuels accidents de la vie. L’assurance rachat de crédit constitue une garantie que vos remboursements continueront de se faire, le cas échéant. De nombreux prestataires ont développé cette formule, face à l’expansion de la pratique de regroupement de prêts. L’organisme que vous approchez pour le rachat peut, d’ailleurs, vous proposer ses propres prestations d’assurances rattachées. Sentez-vous libre d’accepter ou de décliner, en essayant de voir sur Le Mag de l’Assurance dans quelle mesure la proposition est avantageuse, ou pas. Avec ce comparateur, vous pouvez confronter plusieurs offres et signer celle qui vous convient le plus.

Une version remaniée de l’assurance emprunteur de départ

Avec vos anciens crédits, vous étiez naturellement lié par un ou des contrats d’assurance emprunteur. Le fait de regrouper vos prêts en modifie la nature et les conditions et par conséquent, les aléas à couvrir. En rappelant qu’au regard des professionnels, vous migrez dans la catégorie des clients à risque. Au-delà de cette particularité, l’assureur tiendra compte de votre situation réelle au moment de la signature. Les mensualités seront généralement plus élevées, étant donné votre migration vers une nouvelle tranche d’âge. Toutes les composantes du prêt – durée de remboursement, taux, capital – sont passées au peigne fin pour définir votre prime d’assurance.

Quelles sont les garanties prévues ?

Les risques couverts par une assurance rachat de crédit sont ceux rattachés à n’importe quel autre prêt. La perte totale d’autonomie constitue le minimum pour lequel il faut se protéger. En souscrivant la garantie rattachée, vous verrez vos remboursements honorés même en cas d’invalidité permanente ou en cas de décès, puisque ce risque est souvent associé au premier. Selon le taux de couverture et le montant de capital garanti, l’assureur remboursera toute ou une partie de la somme restante due. Veillez à éplucher les conditions d’application de la garantie PTIA, avant de signer, car les clauses sont souvent très élaborées.

Des garanties optionnelles viennent se rajouter à la PTIA et au décès. L’on compte, notamment, la garantie perte d’emploi. Là encore, il faut remplir certaines conditions pour bénéficier d’une couverture. Entre autres, il s’agit d’avoir moins de 55 ans, d’afficher une ancienneté d’au moins 6 mois chez l’employeur sous un régime de CDI. Un délai de carence de 6 à 12 mois s’applique, de plus, pour cette garantie. En parallèle, l’on trouve des options comme l’incapacité temporaire de travail, ou encore des couvertures pour des risques très spécifiques. Une couverture « psy et dos » était ainsi largement proposée dans le milieu, pour les risques d’affections dorsales et/ou psychologiques. Le caractère non-objectivable de ces maladies a, toutefois, donné lieu à une raréfaction des garanties proposées à cet effet.

SIMULEZ VOTRE RACHAT DE CREDITS

Votre résultat en moins de 5 minutes...

Cet article vous a aidé ?